[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] []
[]
[]
[Mémoires des esclavages]
[MOOC - Présentation]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[]
[]
[]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace CIRESC]
[MOOC - Espace CNMHE]

Bibliographie générale du cours

© ITM, 2016. MOOC conçu, écrit et

réalisé par Loïc Céry, Coordonnateur

du Pôle numérique de l'Institut du Tout-Monde.

 

Enregistrements et bandes son du Niveau 1 : Félix Lahu. Prises de vue "Les entretiens

du MOOC" : Laurène Lepeytre.

* : présence de population noire reconnue, sans données officielles

** : aucune donnée disponible

Source : YELVINGTON K. A., 2001, “ The Anthropology of Afro-Latin-America and the Caribbean : Diasporic Dimensions ”, p. 246, d’après R. Monge Oviedo “ Are we or aren’t we ? ”, Rep. Am, 1992, 25(4), p. 19.

  

PAYS

Population

(en milliers)

Pourcentage par rapport à la population du pays

Minimun

Maximum

Minimun

Maximum

 

Valeurs absolues

%

Valeurs absolues

%

 

 

Brésil

9 477

14,61

53 097

42,7

5,9

33

États-Unis

29 986

46,23

29 986

24,11

12,1

12,1

Colombie

4 886

7,53

7 329

5,89

14

21

Haïti

6 500

10,02

6 900

5,54

94

100

Cuba

3 559

5,48

6 510

5,23

33,9

62

République Dominicaine

847

1,3

6 468

5,2

11

84

Jamaïque

1 976

3,04

2 376

1,91

76

91,4

Pérou

1 356

2,09

2 192

1,76

6

9,7

Venezuela

1 935

2,98

2 150

1,72

9

10

Panama

35

0,05

1 837

1,47

14

73,5

Équateur

573

0,88

1 147

0,92

5

10

Nicaragua

387

0,59

559

0,44

9

13

Trinidad et Tobago

480

0,74

516

0,41

40

43

Mexique

474

0,73

474

0,38

0,5

0,5

Guyana

222

0,34

321

0,25

29,4

42,6

Guadeloupe

292

0,45

292

0,23

87

87

Honduras

112

0,17

280

0,22

2

5

Canada

260

0,40

260

0,20

1

1

Barbade

205

0,31

245

0,19

80

95,8

Bahamas

194

0,29

223

0,17

72

85

Bolivie

158

0,24

158

0,12

2

2

Paraguay

156

0,24

156

0,12

3,5

3,5

Suriname

146

0,22

151

0,12

39,8

41

Sainte-Lucie

121

0,18

121

0,09

90,3

90,3

Belize

92

0,14

112

0,09

46,9

57

St-Vincent et Grenadines

94

0,14

105

0,08

84,5

95

Antigua et Barbuda

85

0,13

85

0,06

97,9

97,9

Grenade

72

0,11

81

0,06

75

84

Costa Rica

66

0,10

66

0,05

2

2

Guyane

37

0,05

58

0,04

42,4

66

Bermudes

38

0,05

39

0,03

61

61,3

Uruguay

38

0,05

38

0,03

1,2

1,2

Guatemala

*

*

*

*

*

*

Chili

*

*

*

*

*

*

Salvador

**

**

**

**

**

**

Argentine

0

0

**

**

0

0

TOTAL

(dont total Caraïbe)

64 859

(14 463)

100

(22,29)

124 332

(23961)

100

(19,27)

9

17,2

  

Populations de descendance africaine dans les Amériques

Les spécialistes parviennent à formuler des valeurs comprises entre 10 millions, 11,7 millions et 15,4 millions (données respectivement associées aux travaux des historiens Philip Curtin, Paul Lovejoy et Joseph Inikori) pour estimer l'effectif des Africains déportés aux Amériques.

D'après Hugh Thomas (1997) qui a fait le point sur ces données, la valeur la plus juste en fonction des connaissances actuelles est de l'ordre de 11,3 millions. Cet effectif ne prend pas en compte l'aval de la déportation, c'est-à-dire les morts survenues lors des raids et dont il y a tout lieu de penser qu'elles ont été très importantes.

De manière synthétique, on peut dire à la suite de Thomas (1997, p. 804) que :

- 54 200 expéditions négrières ont déporté 11 millions d'Africains sur toute la période de la traite transatlantique.

- 42% (4 millions 6) des captifs ont été déportés aux Amériques par les Portugais ; 24% (2 millions 6) par les Anglais, 11% (1 million 25) par les Français.

- 36,5 % des captifs ont été acheminés vers les Antilles (sauf Cuba), 35% vers le Brésil, 22% vers l'Empire Espagnol (incluant Cuba), 4,4% vers les États-Unis.

- Sur un nombre de captifs au départ estimé à 13 millions (2 millions de morts pendant la traversée), 44% provenaient des côtes nord du Golfe de Guinée (depuis la Côte d'Ivoire jusqu'à Calabar au Nigeria), 29% des côtes équatoriales (Loango, Congo, Angola) 15% de Sénégambie et Sierra Léone.


THOMAS H, 1997, The Slave Trade. The Story of the Atlantic Slave Trade, New York, Touchstone  Rockefeller Center.



  

Estimation de la population africaine transbordée aux Amériques

Le terme d’Amériques noires désigne l’ensemble des régions du Nouveau Monde qui ont été culturellement marquées par la présence massive d’esclaves africains et de leurs descendants. Que ce soit en Amérique du Nord, en Amérique centrale, en Amérique du Sud ou dans l’archipel des Caraïbes, un même héritage historique, l’esclavage et le système de plantation, a abouti à une certaine unité, par-delà leur diversité, des Amériques noires, tant sur le plan social que culturel ” (Cuche, 1996, p. 119).

Proposant un contenu similaire, Richard Price (1991, p. 62) apporte une précision importante : l’unité de cette région tient aussi “ à l’existence d’une civilisation ayant répondu à la discrimination raciale par une singulière vitalité culturelle dans les domaines de la religion, de la musique et de la langue ”.

CUCHE D., 1996, “ Les Amériques noires dans l’anthropologie et la sociologie françaises depuis Les Amériques noires de Roger Bastide (1967) ”, Bastidiana, 13-14, pp. 119-142.


PRICE R., 1991, “ Amériques noires ”, et “ Caraïbe (monde) ” in : Bonte P. et Izard M. (Eds), Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie, Paris, PUF, pp. 62-63 et 125-126.

Carte de la Caraïbe insulaire




  

Une définition des "Amériques noires" 





  

MONDES CARAÏBES ET

TRANSATLANTIQUES EN MOUVEMENT

  

INTRODUCTION À L'HISTOIRE ET À L'ANTHROPOLOGIE

DE LA CARAÏBE ET DES AMÉRIQUES NOIRES


  

  

REPÈRES GÉNÉRAUX


  

PAR CHRISTINE CHIVALLON

Directrice de recherche au CNRS

Sciences Po Bordeaux

Cours de première année de la Filière intégrée

France-Caraïbes (FIFCA), Sciences Po Bordeaux

coordonné par Loïc Céry 

Pôle numérique de l'ITM

  

Toute reproduction du contenu du MOOC est libre de droit (sauf cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte et

de la production du MOOC par l'ITM.