[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [MOOC - Inscription]
[Mémoires des esclavages]
[]
[]
[]
[MOOC - Programme]
[]
[MOOC - Programme]
[MOOC]
[MOOC - Présentation]
[MOOC - Inscription]
[MOOC - Présentation]
[]
[MOOC - Programme]
[MOOC - Espace MCTM]
[MOOC - Espace MCTM]

coordonné par Loïc Céry 

Pôle numérique de l'ITM

  

Voir la vidéo de la soirée du vendredi 29 mai 2015, "Transmettre

la mémoire de l'esclavage", Paris, Maison de la Poésie (cliquer).

La formule du MOOC (Massive Open Online Course), ou Cours en ligne ouvert à tous, représente une mutation profonde dans le cadre de la révolution numérique de l’enseignement en marche depuis plusieurs années dans le monde. Ce nouveau mode de transmission du savoir fait son apparition en France en 2013, après un succès fulgurant aux Etats-Unis. Depuis octobre 2013, le Ministère de l’Enseignement supérieur français a lancé une plate-forme publique (France Université numérique) destinée à unifier l’offre française dans ce domaine et à proposer un label de qualité pour les établissements publics (universités et autres) et les structures privées. Depuis, plusieurs plate-formes regroupent les offres existant à ce jour.

Le MOOC fonctionne selon des sessions dont la planification est précisée sur la page des Programmes. Il est possible de rejoindre une session qui est en cours de déroulement, en bénéficiant des modules déjà mis en ligne et en s'inscrivant pour participer au volet interactif d'auto-évaluation. Il est recommandé à ceux qui le feraient de respecter l'odre de mise en ligne des modules, dans le souci de respecter la progressivité didactique sur laquelle repose la programmation. Précisons encore qu'en dehors des sessions, les contenus mis en ligne demeurent librement accessibles, tandis que seuls les volets d'auto-évaluation sont réactivés au cours des sessions.

Peut-on rejoindre une session qui a déjà débuté ?

  

Dans son inspiration comme dans son fonctionnement, ce MOOC répond à des principes didactiques et pédagogiques précis. Tout d'abord, la répartition du cursus proposé en deux niveaux est conçue pour répondre à une grande diversité des publics visés : les scolaires et le plus large public pour le niveau 1, offrant à travers le parcours de base un apprentissage premier des repères clés concernant la traite transatlantique et l'esclavage colonial ; l'enseignement supérieur et un public désireux d'aller plus loin pour le niveau 2, reposant sur des cycles de perfectionnement focalisés sur des thématiques d'analyse et d'études spécialisées.


Le fonctionnement en sessions fait appel quant à lui, à une progressivité pédagogique fondée sur une approche chronologique pour le niveau 1 et thématique pour le niveau 2. Dans les deux cas, il s'agit d'aller du général au particulier, à travers la programmation choisie pour chacune des sessions du cursus.


Enfin, sont également appliquées deux exigences didactiques simples à propos de la variété des contenus : la pluralité de la composition des modules (et notamment les divers compléments apportés aux cours proprement dits) ; l'enrichissement progressif des modules pour les deux niveaux.

PRINCIPES DIDACTIQUES ET PÉDAGOGIQUES

  

© ITM, 2015. MOOC conçu, écrit et

réalisé par Loïc Céry, Coordonnateur

numérique du programme "Mémoires

des esclavages" de l'Institut du Tout-Monde.

 

Enregistrements et bandes son : Félix Lahu.

Prises de vue "Les entretiens

du MOOC" : Laurène Lepeytre.

L'ensemble de ces modules sera mis en ligne en fonction du calendrier des différentes sessions, précisé au sein de la rubrique concernant le Programme du MOOC. Au terme de la première session (juin 2015), les modules du premier niveau seront entièrement disponibles en ligne. Les cycles d'approfondissement seront accessibles à partir de la seconde session (septembre 2015).


Par ailleurs, les modules d'une même session sont mis en ligne au fur et à mesure du déroulement de la session en question. De sorte que c'est au terme de la session que l'ensemble de ses modules est accessible en libre consultation et ce, à titre permanent. Ainsi conçu, le MOOC Connaître l'esclavage sera constamment enrichi et amplifié au fil du temps et de cette planification des sessions.

PRINCIPES DE PLANIFICATION DES SESSIONS

  

  • Pour les deux niveaux : un volet interactif permettant l'auto-évaluation des participants inscrits. Par le biais de ce volet d'auto-évaluation, le MOOC Connaître l'esclavage constitue un réel outil d'apprentissage en ligne.

  • Pour les deux niveaux : "Les entretiens du MOOC", série d'entretiens réalisés avec des personnalités de référence dans le champ de la sensibilisation à la mémoire de la traite transatlantique. Ces entretiens sont proposés au sein des compléments vidéos internes disposés dans les modules.

  • Pour le niveau 2 (Cycles d'approfondissement) : une série de cycles de conférences produit par l'ITM, en partenariat avec des centres de recherche spécialisés dans l'histoire de l'esclavage. Ces cours d'enseignement supérieur et de recherche concrétiseront un approfondissement réel, à partir de la 2e session.

Par rapport à tout ce que propose déjà le site "Les Mémoires des esclavages et de leurs abolitions", le MOOC Connaître l'esclavage met à disposition pour chacune des sessions précisées dans le programme, une série de cours en ligne fondés sur :

  

  • Pour le niveau 1 (Parcours de base) : une nouvelle déclinaison audiovisuelle du "Parcours historique" disposé sur le site, augmenté d'un parcours didactique raisonné, enrichi par de nombreuses ressources internes et externes et fondé sur une approche thématique et chronologique.

Toute reproduction du contenu du MOOC est libre de droit (sauf cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte et

de la production du MOOC par l'ITM.

C'est le seul volet du module qui ne sera accessible

impérativement qu'après inscription (gratuite).

COMPLÉMENTS

MULTIMÉDIAS

EXTERNES

  

Au gré d'une programmation précise, les cours en ligne proposés se présentent sous le forme de modules comportant un certain nombre d'éléments regroupés dans chaque cas sur une seule et même page, selon la structure suivante, répartie en trois catégories (le cours ; les ressources externes ; l'auto-évaluation) :

Une fois l'ensemble du module consulté, c'est le moment pour l'utilisateur du MOOC d'interagir avec la plate-forme, dans le sens d'une évaluation dont il sera l'acteur. En répondant à une série de QCM portant sur le module, l'utilisateur sera à même d'évaluer sa maïtrise des connaissances visées par le module.


  

ÉVALUATION

INTERACTIVE

  

3 - L'AUTO-ÉVALUATION

_______________________________________________________________________________________

  

D'autres compléments multimédias (documents écrits, images, vidéos ou audios) sont proposés, en provenance de ressources externes au MOOC. Ils apportent une réelle extension documentaire concernant les points abordés dans le cadre du cours et résultent d'une sélection ciblée.

2 - LES RESSOURCES EXTERNES

_______________________________________________________________________________________

  

En complément à la vidéo et au texte du cours, est proposée toute une série de documents annexes qui peuvent être de plusieurs natures : chronologie, glossaire, iconographie, documents vidéos ou audios, bibliographie. Ces documents sont produits dans le cadre du MOOC, en compléments directs au cours proprement dit.

COMPLÉMENTS

MULTIMÉDIAS

INTERNES

  

1 - LE COURS

_______________________________________________________________________________________

  

Le texte du cours (lu en voix-off dans la vidéo) est disposé à droite de la vidéo. En complément à la visualisatiion que permet la vidéo, la version texte du cours permet de s'appuyer sur une trace écrite, pour renforcer l'apprentissage.

TEXTE

  

C'est le pilier du cours en ligne. La vidéo présente, sous une forme scénarisée spécifique, le cours en question. Elle est nécessairement de courte durée, pour se concentrer sur le propos choisi dans la programmation générale.

VIDÉO

  

  

FONCTIONNEMENT DES MODULES (Cours en ligne)

  

Depuis 2013, l’ITM propose avec son site « Les Mémoires des esclavages et de leurs abolitions » un ensemble centralisé de ressources numériques dévolues à la sensibilisation à la mémoire de l’esclavage. Le site en lui-même comporte à la fois un volet « didactique » inhérent à l’Histoire de la traite (avec un parcours historique, un livret pédagogique, une médiathèque en ligne) et un volet « mémoriel » ouvrant à une sensibilisation multiforme (avec le Mémorial virtuel comportant plusieurs rubriques, dont « À l’École des Mémoires », regroupant les compte rendus des différentes initiatives pédagogiques initiées par l’ITM au sein des lycées d’Île-de-France).


Aujourd’hui, le MOOC « Connaître l’esclavage » propose une nouvelle ressource pédagogique qui fournira aux enseignants un appui pédagogique, aux élèves un outil d’évaluation de leurs connaissances et à tous, une ressource d'information. Il s’adresse donc à toute la communauté éducative, mais aussi à un plus large public désireux d'acquérir les repères clés concernant l'histoire de la traite négrière


L’usage éclairé du MOOC tel que nous le concevons, ne peut faire l’économie du rôle de l’enseignant. Il serait illusoire de miser sur une complète autonomie des élèves face à un tel outil, sans la médiation indispensable des enseignants, seuls capables d’encadrer son usage. La présentation qui en a été faite le 29 mai a insisté sur ce rôle clé de l’enseignant pour le dispositif, en détaillant justement en quoi pourra consister cette mission d’accompagnement des élèves face à cet outil.

Pourquoi un MOOC "Connaître l'esclavage" et à qui s'adresse-t-il ?

  

2. Sur inscription (gratuite) pour tout ce qui est du volet interactif d'auto-évéluation, qui nécessite que l'Internaute s'identifie pour interagir avec la plate-forme.

1. La consultation libre des contenus disposés au sein des cours en ligne (aucun besoin de s'inscrire)

Comment fonctionne le MOOC ?

  

Pour ce qui a trait au volet interactif d’auto-évaluation proposé dans le cadre de chaque session des deux niveaux pédagogique, l’inscription au MOOC (inscription entièrement gratuite) est nécessaire. Il est donc recommandé aux enseignants de s’assurer auprès de leurs classes, de l’inscription de leurs élèves, inscriptions individuelles (inscriptions sécurisées et conformes aux normes de protection des données fixées par la CNIL). L’inscription s'effectue en ligne, à partir de la rubrique adéquate.

Comment participer au MOOC "Connaître l'esclavage" ?

  

En quoi consiste le MOOC "Connaître l'esclavage" ?

  

2. Permettre l'auto-évaluation des Internautes, à partir des cours dispensés et ce, par un fonctionnement interactif de la vérification de l'acquisition des connaissances. Cette évaluation en ligne débouche sur la reconnaissance (par certificats ou autres formules) de la maîtrise du savoir visé.

1. Présenter sous une forme attractive (avec l'appui d'outils multimédias) de véritables cours en ligne synthétisant des savoirs précis. Les cours se déclinent autour de cursus spécifiques, adaptés aux matières concernées, et s'adressent à différents niveaux d'enseignement.

À partir d'une plate-forme en ligne, la consultation s'effectue selon deux modalités :

  

Par rapport à ce qui existait déjà sur Internet en matière de ressources d'enseignement, les MOOC présentent deux intérêts novateurs :

Qu'est-ce que le MOOC ?

  

PRÉSENTATION

______________________________________________________________________________________________

Le MOOC « Connaître l’esclavage », nouvel outil numérique proposé par l’Institut du Tout-Monde dans le cadre de son programme « Mémoires des esclavages », a été inauguré le vendredi 29 mai 2015 à Paris, Maison de la Poésie. Complément du site "Les Mémoires des esclavages et de leurs abolitions" mis en place par l'ITM en 2013, cet outil produit par le pôle numérique de l'ITM constitue un nouveau déploiement de l'effort de sensibilisation à la mémoire de la traite négrière et de l'esclavage transatlantique qu'entend promouvoir l'institution fondée par Édouard Glissant en 2006. Il s'adresse aussi bien au public scolaire qu' au public étudiant et à tout un chacun, en proposant un parcours de base ainsi que des cycles d'approfondissement et de spécialisation.