[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [Mémoires des esclavages]
[Mémorial virtuel]
[Newsletter - Inscription]
[]
[Mémoires des esclavages]
[Parcours historique]
[Livret pédagogique]
[Médiathèque en ligne]
[Mémorial virtuel]
[Projet du Centre]
[Remerciements]
[Tous les jours de mai]
[]
[Mémoires des esclavages]
[Parcours historique]
[Livret pédagogique]
[Médiathèque en ligne]
[Projet du Centre]
[Mémorial virtuel - Actualités 2014]
[MOOC]
[]
[Mémorial virtuel - Actualités 2014]
[Mémorial virtuel]
[Mémorial virtuel - Dossiers]
[Mémorial virtuel - Dossiers]
[]
[Mémorial virtuel - Dossiers]
[]
[Mémorial virtuel]
[Mémoires des esclavages]
[Parcours historique]
[Livret pédagogique]
[Médiathèque en ligne]
[Projet du Centre]

PROCHAINEMENT, nous vous proposerons un Cycle pluridisciplinaire intitulé « MÉMOIRES ET LITTÉRATURES DE L'ESCLAVAGE : ÉCRIRE LA TRACE » qui s'étendra sur plusieurs mois et débutera (compte tenu des circonstances) par une série de podcasts. Il s’agira de se focaliser sur les statuts particuliers de la littérature face à l’écriture de l'histoire et de la mémoire de la traite négrière et de l’esclavage colonial, en tentant de cerner au gré de séances consacrées aux œuvres-phares de ce champ, la spécificité du discours littéraire à l’endroit de l’esclavage conçu comme fait historique et creuset des sociétés coloniales. Nous débuterons le cycle très bientôt et le programme détaillé en sera largement diffusé à cette occasion.

Les Indes (Extraits)

Lecture : Sophie Bourel. ITM, 2013

Poétique de la Relation, "La barque ouverte"

Lecture : Greg Germain. ITM, 2013

Citation lue par Greg Germain

ITM, 2013.

Édouard Glissant, 10 mai Mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions (Galaade / Institut du Tout-Monde, 2010) :






« Les mémoires des esclavages ne cherchent (…) pas à raviver les revendications ou les réclamations avant toutes choses. Dans le monde total qui nous est aujourd'hui imposé, la poétique du partage, de la différence consentie, de la solidarité des devenirs naturels et culturels (…) dans les diverses situations du monde, nous incline vers un rassemblement des mémoires, une convergence des générosités, une impétuosité de la connaissance, dont nous avons tous besoin, individus et communautés, d'où que nous soyons. Conjoindre les mémoires, les libérer les unes par les autres, c'est ouvrir les chemins de la Relation mondiale. »

L'Institut du Tout-Monde salue par ailleurs le lancement officiel de la Fondation nationale pour la Mémoire de l'esclavage, après une longue phase de gestation. Aujourd'hui, la fondation s'est dotée d'un réel conseil scientifique qui lui permettra potentiellement d'œuvrer dans le sens de ce « rassemblement des mémoires » qu'Édouard Glissant appelait de ses vœux et que l'Institut du Tout-Monde s'attache à faire vivre.

JOURNÉE NATIONALE DES MÉMOIRES DE LA TRAITE,

DE L'ESCLAVAGE ET DE LEURS ABOLITIONS


Depuis sa création en 2006 par Édouard Glissant, l'Institut du Tout-Monde a toujours tenu chaque année le 10 mai, à célébrer à sa façon la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions. Fidèles à l'action inlassable qui fut celle d'Édouard Glissant de son vivant en faveur de la reconnaissance de cette mémoire, nous tenons encore cette année à être au rendez-vous de cette commémoration, même en temps de confinement.

Nous vous proposons cette année un montage vidéo intitulé « Les mémoires des esclavages, de Glissant à Luther King », établi à partir de divers éléments extérieurs, et d'autres documents produits par l'ITM pour sa plateforme en ligne « Les Mémoires des esclavages et de leurs abolitions » (site pédagogique, mémorial virtuel, MOOC). Une vision libre et intuitive inspirée des « monuments de la mémoire » et des « éclats de la parole » par lesquels nous avions fondé en 2013 cet outil numérique.


  

Dossier : Il y a 20 ans, le choc Edward Ball. Un tournant dans la mémoire de l'esclavage aux États-Unis

Dossiers thématiques : The Birth of a Nation de Nate Parker, et le remake de la série Racines (Roots)

Sur le MOOC « Connaître l'esclavage », achèvement de la mise en ligne du cours FIFCA (Christine Chivallon)

pour l'ITM. Le contenu du site est libre de droits (sauf utilisation commerciale), à condition d'en indiquer clairement la provenance, avec l'url de la page citée.

Retour sur l'inauguration du site, le 15 mai 2013,

au Conseil régional d'Île-de-France

France Ô, 15 mai 2013

À NE PAS MANQUER :

Les nouveautés du site et les actualités

Pour toute question concernant le site :

contact@lesmemoiresdesesclavages.com

Avec le soutien

de la Maison de l'Amérique latine

© Institut du Tout-Monde, 2013. Site conçu et réalisé par Loïc Céry,

MUSICOTHÈQUE : Les traces musicales rassemblées, évoquant cette Histoire douloureuse et sa mémoire inscrite dans les mélodies, les rythmes et les poèmes chantés.

ICONOTHÈQUE : Classement raisonné d'analyses d'images relatives à l'Histoire de l'esclavage (liens vers le dossier afférent du site "L'Histoire par l'image", de la Réunion des Musées nationaux.

VIDÉOTHÈQUE : Sélection de documents vidéos éclairant utilement les problématiques liés à l'histoire et des mémoires de l'esclavage.

AUDIOTHÈQUE : Sélection de ressources historiques et lectures des textes de l'anthologie et d'extraits de grands textes littéraires liés au thème de l'esclavage

Citation lue par Greg Germain (Institut du Tout-Monde)

Citation lue par Greg Germain

(Institut du Tout-Monde)

Voir le texte intégral du manifeste Tous les jours de mai (2008)

LE PROJET D'UN CENTRE RESSOURCES ET D'UN OBSERVATOIRE DES ESCLAVAGES ET SERVITUDES MODERNES  : Le projet du Centre national pour la mémoire des esclavages et de leurs abolitions est inséparable selon nous de la prise en compte essentielle des phénomènes d'esclavage moderne. Il est donc prévu que le centre comprenne en son sein un centre ressources - observatoire des esclavages et servitudes modernes. Il s'agira, grâce à cet outil, à la fois de centraliser l'information relative à ces phénomènes, et d'étudier leur évolution dans le monde contemporain. L'organisme permettra de diffuser cette information et cette recherche en prise sur notre temps.

LE PROJET DU CENTRE NATIONAL POUR LA MÉMOIRE DES ESCLAVAGES ET DE LEURS ABOLITIONS : Ce projet avait été validé et lancé en 2006 par le Président Jacques Chirac qui en avait confié à Édouard Glissant une mission de préfiguration. C'est dans la dynamique de ce projet que l'Institut du Tout-Monde a alors déployé une action constante tous les 10 mai à partir de 2006, concourant à la commémoration nationale de l'abolition de l'esclavage, avec le soutien du Conseil régional d'IDF et du Ministère de l'Outre-Mer. Le moment semble aujourd'hui venu de relancer ce projet important qui nous manque, et d'amorcer la réalisation de ce lieu qui serait d'abord destiné à conjoindre tous les efforts pour une célébration des mémoires liées à cette Histoire.

Principes et organisation du site

MÉDIATHÈQUE EN LIGNE : Un regroupement inédit de multiples ressources documentaires audiovisuelles sur le thème de l'histoire de l'esclavage et des abolitions, ensemble présenté selon des classements raisonnés et didactiques.

MÉMORIAL VIRTUEL : Dans le droit fil de cette "libération des imaginaires" autour d'une mémoire partagée, il s'agit de mettre à disposition des élèves des collèges et lycées (entre autres, car cet espace sera également ouvert à tout un chacun) un espace interactif au sein duquel ils pourront proposer librement des contributions participant de la commémoration de l'abolition de l'esclavage, mais aussi de l'ouverture vers de nouveaux espaces que cette histoire a généré dans les Amériques : il s'agira aussi de réfléchir au devenir des populations naguère soumises à l'arbitraire et vouées à la conquête d'une nouvelle liberté après les abolitions. Les contributions des élèves construiront progressivement un mémorial en ligne évolutif et mobile, lieu d'une appropriation de cette histoire bousculée, par les moyens d'une créativité libre.

Un objectif de relance du projet d'un Centre national pour la mémoire des esclavages et de leurs abolitions : Dans le sillage de la mise en ligne de ce site, il s'agira de relancer le projet de la fondation d'un Centre national pour la mémoire des esclavages et de leurs abolitions.

Pour répondre à cette mission, pour donner à en ressentir l'élan intrinsèque, l'intention

première, ce site Internet s’assigne trois objectifs, qui régissent sa structure propre :

L’Institut du Tout-Monde entend par ce site Internet, diffuser la connaissance de cette Histoire, en s'inspirant de la vision ouverte et anticipatrice que fut celle de son fondateur, Édouard Glissant, ainsi que de son engagement pour un rassemblement des mémoires, tel qu’il l’écrivait dans son anthologie 10 mai : Mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions (Paris, Editions Galaade / Institut du Tout-Monde, 2010, 2011, 2012, puis 2013 pour l'édition élecronique présentée sur ce site) :

Un objectif participatif et interactif matérialisé par le « Mémorial virtuel » qui constitue la part interactive du site, avec le dessein de l’élaboration collective d’un projet ouvert de célébration des mémoires. Cet objectif est bien sûr à relier directement au ressort pédagogique du site : les établissements scolaires sont appelés à y prendre une part active, par le biais d’un large appel à participation. Édouard Glissant préconisait ainsi le geste commémoratif, dans son manifeste Tous les jours de mai (2008) - voir citation, ci-contre :

LIVRET PÉDAGOGIQUE : Ce livret est composé d'une anthologie élaborée par Édouard Glissant, à partir des textes phares liés au parcours historique de l'esclavage. Il est accompagné d'un "Guide d'utilisation" livrant de nombreuses notices. L'anthologie : "Mémorial de textes" établi par Édouard Glissant en 2008 : Mémoires de la Traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions. Le "Guide d'utilisation" : Du bon usage des textes et documents relatifs à la question de l'esclavage et de ses abolitions.

  

PARCOURS HISTORIQUE : Il s'agit d'un panorama complet de l'histoire de l'esclavage et des abolitions, proposant une riche approche à la fois chronologique et thématique. Une intention de clarté et de démarche didactique. Par toute une série de chapitres et de sous-parties, il s'agit de présenter de la façon la plus claire que possible l'histoire des esclavages. Le public scolaire a été particulièrement visé par ce parcours ; les exploitations pédagogiques potentielles qui découlent de ce parcours sont nombreuses.

Un objectif pédagogique et documentaire qui vise (outre un large public qui y trouvera un usage informatif) le public scolaire (primaire, collèges et lycées) mobilisé autour d’un programme de sensibilisation à l’histoire de l’esclavage et de ses abolitions. Le site Internet entend relayer les efforts déployés depuis un an et demi par l’ITM auprès des établissements scolaires, en centralisant autour d’un outil commun les synergies susceptibles de se manifester dans ce champ d’intervention. En ce sens, le site deviendra la plate-forme fondamentale de l’action initiée par l’ITM dans ce domaine : il se veut être un outil didactique mis à la disposition des enseignants et des élèves, mais aussi un lieu interactif qui pourra être utilisé comme prolongement à  la visée pédagogique. Cette visée pédagogique et documentaire donne lieu sur le site à 3 grandes rubriques :

"Les mémoires des esclavages ne cherchent (…) pas à raviver les revendications ou les réclamations avant toutes choses. Dans le monde total qui nous est aujourd'hui imposé, la poétique du partage, de la différence consentie, de la solidarité des devenirs naturels et culturels (…) dans les diverses situations du monde, nous incline vers un rassemblement des mémoires, une convergence des générosités, une impétuosité de la connaissance, dont nous avons tous besoin, individus et communautés, d'où que nous soyons. Conjoindre les mémoires, les libérer les unes par les autres, c'est ouvrir les chemins de la Relation mondiale."

Le site est constamment mis à jour. Pour être informé des nouveautés, inscrivez-vous à notre NEWSLETTER.

Ce site s’adresse aussi bien à un jeune public (pour son aspect pédagogique), qu’à tout un chacun, engagé dans une recherche touchant aux itinéraires historiques de l'esclavage. Il vise à fournir une information de qualité en la matière, et à donner accès à une importante série de ressources documentaires, utilisant tous les médias que permet une mise en ligne sur Internet.

Dédicace d'Édouard Glissant : "Pour en

finir avec les caravelles du malheur"

Un site Internet, pour le rassemblement des mémoires

  

Ce site, produit par l’Institut du Tout-Monde, propose un outil multidimensionnel dont l’objet est la  transmission des mémoires des esclavages et de leurs abolitions. Le site est conçu à la fois comme un outil didactique, un lieu de sensibilisation et un levier de réflexion à propos des processus mémoriels attachés aux phénomènes multiséculaires des traites esclavagistes, s’ouvrant par ailleurs sur une prise en compte de l’esclavage moderne.